S&S Evo Chopper par Ride-Parts

Je n’arrête pas de dire aux gens que j’adore CHAQUE bécane. Je m’en fous de la marque, du style ou bien de la puissance ; tant qu’il y a deux roues et un moteur, je suis partant! Je pense que si on se fixe trop sur une marque ou bien un genre de moto spécifique, on risque de louper bien des choses. Je ne sais plus compter les moments où j’ai trouvé le plus grand plaisir de conduite en roulant des véhicules qui me semblaient peu intéressants à première vue. Une certaine ouverture d’esprit est donc le meilleur conseil que je peux donner à tout motocycliste.

Mais cela ne veut quand-même pas dire que je n’aurais pas mes favoris personnels moi non plus, ce qui nous mène tout droit aux choppers old school. Etroits, minimalistes et intransigeant : voilà ce qui fait monter ma pulsation (entre autres). Et là, de nouveau, je m’en fous du moteur qui propulse le tout, quoi que ce soit de fabrication américaine, anglaise ou japonaise.

Donc, lors de ma visite au Custombike Show en Allemagne il y a trois semaines, c’était cette H-D au moteur Evo dans un cadre rigide Wishbone qui m’a fait perdre la boule. Ok, j’admets qu’à partir d’ici, cet article va perdre un peu de son objectivité mais je ne me rappelle d’aucune moto jusqu’à ce jour qui m’a tellement fait baver que cette Harley de Ride-Parts. Et si vous me reprochez maintenant un manque d’objectivité, sachez que ce site est fait par un enthousiaste dont la passion pour la bécane est infinie. Et quand on est passionné, on est souvent bien loin de l’objectivité.

Juljan Iversen à construit cette moto à base d’un moteur S&S datant de 1996 monté dans un cadre rigide Wishbone de 1999 en seulement deux mois. Conçu pour promouvoir les compétences de son constructeur, Juljan admet qu’elle représenterait parfaitement son idée de la bécane idéale. Maintenant, tout le monde qui s’est déjà mis à la customisation ou même la construction complète d’une moto devrait reconnaître les finitions sublimes de cette moto (lors du show, j’y suis retourné quatre fois en espérant trouver de nouveaux détails). En commençant par un câblage et des conduites parfaitement cachées, des boutons poussoirs minuscules intégrés dans les attaches de leviers, des leviers de freins et de vitesses parfaitement usinés, des attaches de garde-boue invisibles, une banquette King & Queen avec des ressorts intégrés, une combinaison attache d’échappement /repose-pieds passager / clignoteurs arrières géniale (malheureusement pas encore en place sur les images) on ne sait pas vraiment où regarder en premier.

Normalement, dans un article pareil, je m’y mettrais maintenant à énumérer chaque détail technique de cette moto, mais cette fois-ci ce n’est pas le but du travail. Cette fois-ci, le but est très simple : regardez cette bécane! Mais, il reste quand-même à souligner que la peinture adaptée parfaitement au look clean de la moto a été faite par Danny Schramm de Schrammwerk.

La Firme Ride-Parts de Juljan Iversen se trouve à Itzehoe en Allemagne près de Hambourg et se spécialise dans la customisation, la construction ainsi que l’entretien de motos H-D et d’autres marques. Et pour me faire baver encore plus, Juljan m’a confié que cette moto serait à vendre, ce qui fait surgir des idées folles dans ma tête. Mais si vous, vous cherchez encore quelque-chose pour vous faire cadeau...

Voici un lien vers le SITE WEB de Ride-Parts ainsi que sur la page FACEBOOK.

Les images ont été prises par Frank Sander / Thundermedia.

This slideshow requires JavaScript.